Académie de Waqf: Introduction

Pendant des siècles, les Awqaf  (s: waqf pl:  awqaf /dotations ou fondations pieuses) étaient une partie intégrante de l’histoire politique, économique et sociale du monde Arabo-musulman. Etant des institutions de service, les Awqaf étaient pour la civilisation musulmane la source principale du financement des secteurs sociaux clés comme l’éducation et la santé . Les Awqaf contribuaient même á l’économie des régions en fournissant,  via leurs projets sociaux, des milliers d’emploie, et en participant á l’édification de cités toute entières .

Le Prophète Muhammad, que les Bénédictions d’Allah et Paix soient sur lui, conseilla ses compagnons  de faire des Awqaf pour la charité publique aussi bien que pour la famille et la progéniture. Il s’agissait d’une stratégie  qui visait la  transformation d’une économie centré sur elle-même où l’accumulation de richesse par un nombre réduit de richards devient une fin en-soi,  en une « économie-don » où la richesse privée et publique servira le bienêtre de l’ensemble de la communauté.

Il n’y a aucun doute que durant de long siècles, les Awqaf ont  joué un rôle majeur dans l’évolution et le développement de la Civilisation Islamique. Les institutions religieuses (mosquées), l’éducation (bibliothèques, écoles, universités, recherche académique), la santé (hôpitaux),et  l’assistance sociale (abris et cuisines et publics),  étaient tous financées par la remarquable ingéniosités du système des Awqaf.

Malheureusement, une telle dynamique  s’est dépérie á partir du 17ém  siècle. La décrépitude de la civilisation islamique n’a pas épargné  les Awqaf. Ajoutés à la mauvaise administration et á  l’absence du renouvellement juridique, les facteurs externes  (colonisation, confiscation des bien Awaqf, et puis nationalisation de ses actifs) ont contribués  á minimiser l’impact social des Awqaf.

Néanmoins, depuis quelques décennies on assiste à un réveil et à un intérêt croissant portés au Awqaf . Non seulement les Awqaf anciens qui duraient depuis des siècles sont toujours là et continuent de fonctionner (e.g l’Université d’Al Azhar au Caire, le waqf du Hajee Lockhat á Durban), mais aussi   de nombreux nouveaux Awqaf voient le jour et s’ajoutent à ce beau patrimoine qui privilégie la responsabilité sociale des citoyens.

Toutefois, il y a un grand besoin aujourd’hui de responsabiliser cette tendance afin de garantir une approche rationnelle et bénéfique des Awqaf et un rendement social qui répond aux attentes des communautés Musulmanes . Pour atteindre ses objectifs, le public Musulman en général, et les intéressés  en particuliers devraient approfondir leur  connaissance et acquérir la maîtrise d’un tel sujet . La tâche de recréer une Economie-don où les membres de la communauté partageront leurs biens et leurs possessions pour le développement de leur communauté, et pour l’éradication de la pauvreté, passera en premier lieu par une connaissance scientifique et méthodologique des Awqaf.

Dans ce contexte, la Waqf Académie a pour but de fournir une éducation en ligne d’excellente qualité et des programmes d’entrainement variés allant des niveaux  de base consacrés à l’ initiation introductive pour le grand public, à des niveaux plus élaborés destinés aux étudiants d’universités/madrassahs. Un

troisième niveau plus approfondi et élaboré vise les catégories directement impliquées aux Awqaf   (intellectuels, uléma, académiciens et fonctionnaires des institutions Waqf ) . Beaucoup de ces programmes sont faits en partenariat et en collaboration avec des institutions académiques et des établissements d’Awqaf  bien reconnus.

Nous encourageons tout ceux qui portent un intérêt  aux Awqaf, peu importe ou ils se trouvent, de s’enregistrer aujourd’hui dans un de nos programmes.

Nous prions Allah pour qu’il apporte son aide à tous ceux qui s’engagent, à  ceux qui passent le message et l’information, et à  ceux qui sont activement engages dans la construction du Awaqf, que les meilleures récompenses divines leurs sont accordées, Amin.